The Lion King Epic
Tiens, tiens, tiens... Des visiteurs...

Des visiteurs ! Mais pourquoi ne m'ont-ils pas prévenus !
Et bien... commençons par le commencement !

BIENVENUE sur la Terre des Lions, nous voici sous le règne du grand roi Mohatu ! La vie dans la savane n'est pas si facile, je préfère vous prévenir de suite, mais pas d'inquiétude, vous allez vite vous y faire et trouver votre petit coin de paradis dans l'immensité de la savane !

Venez rejoindre l'un des clans et jouer à des RPG fabuleux dans la savane africaine dirigée par les puissants lions !

Mais le danger rôde... alors prenez garde...


Mohatu, descendant du premier roi de la Terre des Lions, vient reprendre sa place sur ce territoire qu'il n'a jamais connu et qui avait été laissé à l'abandon.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Pourquoi pleurer quand on peux se battre ~ Jangwa ~ UC

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ukuo
~ Membre
avatar

Messages : 720
Date d'inscription : 16/09/2014
Age : 18
Localisation : Lève la tête! A non j'y étais pas

Feuille de personnage
Nom: Jangwa
Âge:
Rang : Bras droit de l'empereur

MessageSujet: Pourquoi pleurer quand on peux se battre ~ Jangwa ~ UC    Mar 16 Sep - 19:39


 
 
Jangwa
 

 

 

 
Présentation ♪

  Age: adulte
   Sexe:
   Groupe:  Curselanders
   Génération:euh... la sienne? x)
   Race:loup au poil rouge tomate. Comment ça y a pas de loup dans le désert?

 

 

 
Caractère ♪
 


 
 
(5 lignes minimum) Jangwa... Je m'appelle Jangwa. Je suis une lionne enfermée dan une carapace de froideur. Si froide et si réservé... mes secrets, mes doutes, mes douleurs, je les garde pour moi. Seul Manueke, mon empereur, mon seul ami, me connait un peu. Et seulement en partie. Je suis trop réservée. Certains chuchote que je suis incapable d'aimer. Ce n'est pas vrai. Je n'ai juste pas envie d'aimer. Et je n'y suis pas autoriser, de toute manière. On m'as obliger à être la compagne de Créon, pas demander. Mais j'y reviendrais plus tard.
Oublie-t-on ma loyauté et mon dévouement face à ma carapace? Peux importe. Manueke la voit, c’est tout ce qui compte. Les autres peuvent bien allez mourir dans leur coin. N’empêche que je suis respecté, en temps que bras droit et belle-sœur de l'empereur, et j'impose ce respect. Personne n'ose me contredire. Cependant, je sais que mes idées démontre mon intelligence, que personne ne nie. Et même si je n'ai pas le temps d'élever mon fils et ma fille adoptive, je les éduque correctement et je sais faire régner la justice et l'ordre. Et oui, je suis autoritaire, et une combattante dans l'âme. je n'ai jamais abandonnée un seul de mes combats, d'ailleurs il parait que je ne me retient pas assez. Mais on raconte beaucoup de ragots sur moi. Mais personne n'a jamais osé me le dire en face. Même si je suis calme et posé, on ne se fait pas comme ennemie une lionne comme moi. Si on tient à la vie. Je crois qu'a présent, vous visualisez mon caractère.
   
 
 

 

 

 
Physique ♪
 

 
(5 lignes minimum) A! vous voulez savoir à quoi je ressemble? Je vais vous le dire immédiatement.
Mon pelage. je suis plutôt foncée pour une lionne du désert, j'ai une couleur doré, presque fauve, mais en un peu plus clair. N'oublions pas que je suis une curseladers. Enfin bref, passons. Mon ventre et la bout de mon museau sont plus clair, d'un ton plutôt sable. Quand à mes yeux, ils sont d'un bleu cristallins, très clair, accompagné d’une pupille un peu jaunit. Parait qu'il sont jolie. Mais je me fiche bien d'être jolie. Pourtant, je laisse une impression de grâce et de beauté... quand on demande à des lions comment il me représentent, je suis quasiment toujours sur une falaise, les yeux droit, mon corps fin et gracieux reposant sur des pattes tout aussi fines, la tête braqué devant moi. Un modèle de grâce et de beauté, mais aussi de force. par ce que je suis aussi forte. Ça, c’est important. Bon, je ne le suis pas beaucoup, je trouve que la grimace de douleur qui défigure mes petits quand je les frappe est exagérer. On murmure que je peux détruire une montagne d'un seul coup de patte sans m'en rendre compte. Mais comme je le disais, on dit beaucoup de chose sur moi.
Que dire d'autre? J'ai un bon odorat pour un lion, je suis une bonne chasseuse. J'adore traquer mes proies des heures dans le désert, sans m’arrêter, jusqu'à qu'elle s'épuise. Je suis très combative, comme je l'ai dit plut tôt. Et j'ai une bonne endurance. Je manque peux être de rapidité pour une lionne.... mais qu'importe. J'ai d'autre qualité.
Je crois que vous avez maintenant une image de moi en tête, un visage sur mon caractère. Passons à mon histoire...
   
 

 

 

 
Histoire ♪

   
 
   

   

 
(5 lignes minimum) Il est temps... Un lion n'est rien sans son Histoire. C'est l'histoire qui nous définit. Que dis-je! C'est l'Histoire avec un H majuscule qui nous définit. En particulier pour moi. Car mon Histoire est bien cruelle... Car si les gens se plaignent de la perte de leurs proches, je sais que certain mal sont  bien pire que celui de la perte. C'est quand les proches en question ne t'aime plus, on ne t'ont jamais aimé. Car le plus grand mal qu'on puisse faire à un lion, c'est de se faire rejeter par ceux qui vivent avec lui chaque jour, et de voir autour de lui des famille normal et aimante. Des familles qui s'aiment fort, qui ne se rejette pas. C'est ça le pire. C’est la jalousie.
Bref, passons au vif du sujet.
Le vent soufflait fort en ce soir d'automne. Et, une fois n’est pas commune, il pleuvait. C'était très rare, les Curselanders l’interprétaient comme un présage, celle d'un événement très particulier. En  Et il ne faisait pas que pleuvoir. Le tonnerre se déchainait sur le désert. C'est dans cette tempête extraordinaire qu'une femelle gémissait. Elle avait le ventre rond, et ces cris ne pouvaient qu'annoncer d'une chose.
Son petit arrivait.
Un grand mâle, les oreilles couché en arrière, vit sa compagne gémir. Il secoua la tête. Un tel petit née par une telle nuit, si c'était un mal, monterait haut dans la hiérarchie. Il n'osait pas penser à ce qui arriverait si c'était une femelle. Sa famille était en bas de la hiérarchie, il avait déjà du mal à avoir ne serai-ce qu’un bout de viande. Non, il ne fallait pas y penser.
Il s'allongea près de sa compagne. Elle hurlait sous la douleur.  
Et lorsque, une minute plus tard, il finit par découvrir un petit bébé à la robe doré, un éclaire déchira les cieux. Il se pencha. Son cœur battait à tout vitesse.
C'était une femelle.
C'était Jangwa, qui allait devenir une des lionnes, mâle et femelle confondu, les plus puissante du désert.
Mais elle ne l'était pas encore. Et ça, son père n'allait jamais lui pardonner. D’ailleurs, il le montra tout de suite.
Le mâle grogna.
-Une femelle! C’est inutile. Une simple bouche à nourrir de plus.
La mère baissa la tête. Mais le père continua, en se penchant sur la petite:
-Mieux vaut la tuer maintenant. on leur dira qu'elle est morte à la naissance.
Mais la femelle l'arrêta:
-Arrête! Elle est inutile, serte. Mais elle peux devenir l'épouse de quelqu'un d'important...
Le mâle plissa les yeux.
-Tu as raison. Autant la garder.
C'est ainsi que Jangwa grandit. Ses parents ne l'aimaient pas, et son père se demandait de plus en plus si il n’aurait pas du la tuer à la naissance. Cependant, une fois jeune adolescente, la mal aimée se fit remarqué en donnant de bonnes idées.
Ainsi, un jour, son père l’entraina dans un coin ou étaient rassemblés quelques roches, comme si elles se serraient pour se protéger des nuits glacées du désert. Le lion lui susurra à l'oreille:
-Tu es vraiment décevante, Jangwa... Au lieu d'essayer de te comporter comme un mâle à t'investir, soit une bonne femelle et fait en sorte d'épouser un beau mâle, de préférence dans la famille royale.
La jeune lionne se redressa, outrée:
-Mais les femelles ont le droit de donner des idées! Et je n’aime personne, pourquoi veux tu que j'ai un compagnon?
La mâle gronda:
-Tu ferai mieux de te taire et d'écouter, jeune ignorante. Je suis ton père, et tu n'es pas encore adulte. Donc tu m'obéis!
-Jamais! Je préférerai mourir que de te supporter!
C'était la goutte d'eau... ou plutôt le grain de sable en l'occurrence. La mâle se ramassa sur lui même, rugit et bondit sur sa fille, qui cria d’abord de surprise, puis de douleur quand son père lui infligea un coup de griffe sur le flanc. Surprise, Jangwa tenta de résister, et battit des pattes inutilement. Son géniteur, guerrier compétant, la renversa d'un coup de patte et lui abattit sur le museau des coups terribles. Le pelage de la jeune lionne se zébra de rouge, et ses yeux devinrent vitreux. A ce moment, son père cessa, la prit par la peau du coup et lui murmura à l'oreille:
-Je suis ton père, et c'est moi qui décide. Peux importe les lois de la tribut, tu seras toujours sous mon emprise. Je ne te lâcherai jamais.
La lionne frissonna, puis son père la lâcha et elle heurta durement le sol, sous le choc. Et son père la laissa là, et partit rejoindre les autres. Jangwa s’évanouit.
Quelque heures plus tard, elle s'éveilla enfin, et se traina pour rejoindre les autres. Au regard interrogateur, elle répondit machinalement qu'elle était tombé sur un groupe de hyènes, et réussit à atteindre tant bien que mal la tanière familiale. Son père l'y attendait. Il lui sourit sadiquement avant de dévorer devant elle la dernière part de viande, puis lui jeta l'estomac. en grommelant, la pauvre lionne avala la pire des parties des bêtes, puis s'endormit dur le sol dure de la grotte.
Un cycle de lune plus tard, alors que Jangwa était assise, devant la grotte qu'elle partageait avec ses parents, son père revint accompagné d'un mâle aux yeux attentifs. L'adolescente s'inclina quand elle reconnut Créon, le prince du désert, deuxième héritier du trône après son grand frère Manueke. La femelle fut intriguer par son air fatigué et las.  Et accessoirement de sa présence ici, mais sa la jeune lionne en avait sa petit idée.
Et elle préférerait se tromper.
Mais malheureusement, elle vu juste.
Son père pris la parole:
-Jangwa, je te présente Créon. Notre famille est basse dans la hiérarchie, et il est tellement fasciné par toi qu'i laccepte de te prendre comme compagne.
La femelle ne réagit pas. elle ferma doucement les yeux, puis dit posément mais avec fermeté:
-Je ne te ferai pas le plaisir de céder. Je n'aime pas ce mâle, et je ne voit pas pourquoi je lui donnerait ma patte.
Son père gronda, mais le prince l'arrêta d'un regard et dit à Jangwa d'une voit lasse:
-J'ai toujours été attiré par toi, peux être même un peu d’admiration, mais moi non plus je ne t'aime pas. Mais ce n'ai pas nous qui choisissons, et tu le sais.
La lionne le regarda, soupira puis hocha la tête. Mais ce que les deux mâles ne virent pas, c'est qu'en ce jour, quelque chose se brisa en Jangwa. Le jour qu'elle avait attendu ou elle pourrait avoir un compagnon, ou elle pourrait être libre de son père, s'envolait d'un coup quand son père lui donna un mâle qu'elle n'avait pas choisis. Et ce que personne ne savait à ce moment là, c'est que le père tyrannique avait en ce jour permis à Jangwa de se libérer.
Mais tout vient à point à qui sais attendre, chères lecteurs.
Quelque jour plus tard, la famille impériale fêta l'union de Jangwa et de Créon. Tandis que le mâle était toujorus un peu attiré par sa compagne, cette dernière avait les yeux si froids que, sans qu'elle le sache, elle se battit dés ce jour là une réputation de lionne distante et sévère. Et, ce jour là, l'héritier au trône Manueke posa pour la première fois ses yeux sur la jeune lionne.
Des yeux chaleureux et non froids
Des yeux curieux et non repoussant
Des yeux qui changèrent la vie de Jangwa
Petit à petits, les temps changèrent. Manueke donna sa patte à une belle lionne, et Jangwa, qui s'était rapproche du prince entre temps, ressentit un sentiment étrange au fond de son cœur. a les voir si heureux et amoureux alors qu'elle était si triste avec Créon, à les voir s'amuser et se sourire passionnément... Jangwa avait été touché par la Jalousie. Sa vie malheureuse venait de la rendre jalouse de celle des autres.
Peux après, l'empereur mourut, et Manueke, alors jeune adulte au même titre que Jangwa pris sa place. C'était un choix du peuple, non une descendance, et c'est soutenue que le jeune adulte monta sur la trône. Quand à Créon, il ne semblait pas déçut, et félicita même son frère d'un amical coup de tête au poitrail. L'impératrice, radieuse, profita du fait que le Clan était réunis pour annoncer qu'elle attendait un enfant. Et ce jour là, Créon posa des yeux sur l'Impératrice que Jangwa n'oublia jamais.
C'est ce jour là qu'elle compris que son compagnon était amoureux de la lionne la plus puissante du Clan.
Et qui accessoirement était la compagne de son propre frère.
Quel vie compliqué.
Quelque saison plus tard, l'Impératrice mit au monde des jumeaux, qu'elle nomma Kavu et Upweke. La famille impériale était très heureuse de cette naissance et du fait que Manueke marquait ainsi son règne, en aillant des descendant. Le fait qu'ils soit deux ne seraient pas gênant, il suffirait de choisir comme avant, et ainsi les Curselanders étaient en jubilation.
Les deux jumeaux grandirent vite, et apprirent la chasse dés leur plus jeune âge. Quand à l'impératrice, elle retomba enceinte deux saisons plus tard. La vie continuait, et Jangwa était libéré de son père, qui remonta pas dans la hiérarchie sociale, mais descendait. Au contraire, Jangwa était une étoile montante. elle s'attira la confiance de Manueke, ainsi que celle de l'impératrice. Et un jour...
La lionne rentrait de la chasse, quand un cri a demi-étouffé retentit dans la grotte impériale. Manueke étant partie recueillir le rapport de la frontière ouest, l'impératrice était seule. Mais elle devait accoucher seulement dans un cycle de lune... Jangwa entra en trombe dans la grotte, ou la pauvre femelle était prise de violente douleur.
Son petit était prématuré. Ses chances de survis était très, très petite.
Cependant, la femelle n'en montra rien. Elle soutenue l'impératrice, la réconforta, et quand le bébé arriva, elle le lécha pour le faire respirer, avant de le poser près des mamelles de sa mère, qui soupira de soulagement. A ce moment, Manueke entra à son tour dans la grotte, et cria de surprise. Jangwa lui expliqua, et il pressa son museau contre celui de sa compagne, fière. Cependant, la lionne fauve ne les laissa pas respirer longtemps:
-Ne crier pas victoire. Cette petite -c'est une femelle- ne passera peux être pas la nuit.
Mais Mchanga, baptiser ainsi, survécu. Bien que frêle, elle arrivait à téter. Mais le pire arrivait...
Un quart de cycle de lune plus tard, alors que Jangwa passait voir l'impératrice, elle hurla de terreur.
La lionne gisait dan une marre de sang, sa fille hurlant à son côté, réclamant du lait.
L'impératrice venait d'être assassinée.
Et le Clan venait d'entrer dans la plus grosse phase de trouble qu'il n'eut jamais connut.
Jangwa ne fut nullement accusé, car la froideur du corps démontrait qu'elle avait été tué dans une période ou elle chassait un troupeau de bison. Mais ell eeut d'attirer une méfiance, car alors qu'elle consolait Manueke, une grande douleur survint, son ventre se contracta.
Et, pétrifié d'horreur l'empereur assista à la naissance du petit de Jangwa et Créon. Une naissance normalement interdite.
Argh. Comme si un assassinat ne suffisait pas.
Si c'était de l'humour de la part du destin, ben c'est raté.
Manueke réagit très vite:
-Jangwa, qu'est-ce que ça veux dire? Pourquoi est tu enceinte? Et pourquoi ne me l'as tu pas dit?
La femelle réussit à balbutier:
-Je Je... Je ne sais pas. Je ne m'en était pas rendu compte.
L'empereur hérissa ses poils et montra ses crocs, mais Créon s'interposa:
-il suffit! Jangwa n'est pas responsable. C'est de ma faute.
-Dans ce cas là, je ferai appel au peuple. Si il veux la mort du petit, tu sera punit, mon frère. Dans le cas contraire, je te pardonnerai.
Et il ajouta en regardant la boule de poil martelant sa mère:
-Mais jamais à l'enfant.
Ça sonnait comme une sentence. Jangwa frissonna.
Heureusement, le clan désira la vie de l'enfant, car la mort de l'impératrice était déjà trop violente, pas besoin d'un autre meurtre. Ainsi, Jangwa put garder Ahadi, qu'elle nomma ainsi.
Quand à Mchanga, la lionne profita de son lait et l'adopta. Mais la mort de l'impératrice avait causé d'énorme soucis.
Déjà, un fossé se creusa entre Manueke et Créon. ce dernier n'avoua pas à son frère son amour pour l'impératrice, ainsi il était suspect. Mais Kavu s'éloigna aussi de son jumeau, ce que Upweke vécu très mal. Ce dernier commença à soupçonner son frère, a moins qu'il ne le fasse pour le trône.
Toute cette histoire fatiguait Jangwa, qui quad à elle entrainait dure Ahadi et Mchanga. Certain l'accusait de s'en occuper mal, de ne pas les aimer, mais elle s'en fichait. elle n'avait pas eu le droit d'être aimé, ce qu'il l'avait forgé solide et forte. C'est ce qu'elle voulait pour les deux lionceaux. C'était ainsi qu'elle réfléchissait, qu'elle agissait.
Peu à peux, elle pris de l'importance. Manueke, encore triste, lui avait pardonner son fils, et s'en remettait à elle. un jour, il fit une déclaration solonelle:
-Sans impératrice, Curseland est faible. Alors je vais choisir un bras droit en ce jour.
Personne ne doutait de l'identité du bras droit en question.
Jangwa fut alors assommer de responsabilité. Et elle ne s'en plaignait pas. Elle recueillait les rapports, menait les combattants et les chasseurs. Et en plus d'être un bras, il est également les yeux et les oreilles de l'empereur. Elle dirige les espions et le service de renseignement, et sais tout sur tout. Bref, elle tient vraiment un rôle de second, et le fait efficacement. De plus, elle supervise l'entrainement de Mchanga, Ahadi et tout les autres lionceaux de la famille impériale. Bref, elle fut le deuxième lion le plus puissant de l'empire, derrière Manueke.
Mais ça ne pouvait pas être aussi facile.
Le destin devait encore s'amuser.
C'est ainsi que Manueke tomba gravement malade.
Et que la vie pris un nouveau tournent pour elle, car bientôt, elle serait impératrice.
Et plus personne ne pourrait la juger.
Quand à son père, il mourut de maladie lui aussi. Elle ne le regretta pas.
un nouveau soleil se levait sur le désert, et Jangwa savait que cette fois, elle serait au soleil.
Pour toujours.








   
 

 

 

 
P'tite infos sur vous ♪
  Prénom: Clarisse
   Age: 16
   Comment as-tu découvert le fow' ? Parto'
   As-tu lu le règlement ? yep
   Est-ce ta première exprérience de RP: nop', ça fait un an que je rp
   


Dernière édition par Jangwa le Sam 11 Oct - 21:32, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mohatu
~ Membre
avatar

Messages : 48
Date d'inscription : 09/08/2014
Age : 17
Localisation : Sur la terre des lions

Feuille de personnage
Nom: Mohatu
Âge:
Rang : Souverain de la terre des lions

MessageSujet: Re: Pourquoi pleurer quand on peux se battre ~ Jangwa ~ UC    Mer 17 Sep - 13:04

Waaa Very Happy j'ai hâte de rp avec cette fameuse lionne ♥︎
Bienvenue!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Cantara.guildjdr.com
Ukuo
~ Membre
avatar

Messages : 720
Date d'inscription : 16/09/2014
Age : 18
Localisation : Lève la tête! A non j'y étais pas

Feuille de personnage
Nom: Jangwa
Âge:
Rang : Bras droit de l'empereur

MessageSujet: Re: Pourquoi pleurer quand on peux se battre ~ Jangwa ~ UC    Mer 17 Sep - 16:11

oui, fameuse lionne on peux dire ça x) et t'as pas encore vu son histoire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mambo
~ Fondatrice et Administratrice du Forum
~ Fondatrice et Administratrice du Forum
avatar

Messages : 613
Date d'inscription : 03/04/2014
Age : 17

Feuille de personnage
Nom: Créon
Âge:
Rang : Tyran du Désert

MessageSujet: Re: Pourquoi pleurer quand on peux se battre ~ Jangwa ~ UC    Ven 19 Sep - 17:31

Bienvenue à toi ! Le début de ta fiche est vraiment très bien ! Je te laisse finir tous ça Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-lion-king-epic.forumactif.org
Ukuo
~ Membre
avatar

Messages : 720
Date d'inscription : 16/09/2014
Age : 18
Localisation : Lève la tête! A non j'y étais pas

Feuille de personnage
Nom: Jangwa
Âge:
Rang : Bras droit de l'empereur

MessageSujet: Re: Pourquoi pleurer quand on peux se battre ~ Jangwa ~ UC    Ven 19 Sep - 17:48

merci^^ la physique est bientôt à vous x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mambo
~ Fondatrice et Administratrice du Forum
~ Fondatrice et Administratrice du Forum
avatar

Messages : 613
Date d'inscription : 03/04/2014
Age : 17

Feuille de personnage
Nom: Créon
Âge:
Rang : Tyran du Désert

MessageSujet: Re: Pourquoi pleurer quand on peux se battre ~ Jangwa ~ UC    Sam 20 Sep - 6:18

Je ne sais pas si tu as fini l'histoire ^^ donc je ne valide pas de suite, dis le moi simplement en commentaire si tout est bon mais j'ai juste une petite remarque, j'ai croisé quelques fautes par-ci par -là Wink relis bien ton texte et corrie ceci et tout sera parfait Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-lion-king-epic.forumactif.org
Ukuo
~ Membre
avatar

Messages : 720
Date d'inscription : 16/09/2014
Age : 18
Localisation : Lève la tête! A non j'y étais pas

Feuille de personnage
Nom: Jangwa
Âge:
Rang : Bras droit de l'empereur

MessageSujet: Re: Pourquoi pleurer quand on peux se battre ~ Jangwa ~ UC    Sam 20 Sep - 6:48

Non, UC signifie en cour
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mambo
~ Fondatrice et Administratrice du Forum
~ Fondatrice et Administratrice du Forum
avatar

Messages : 613
Date d'inscription : 03/04/2014
Age : 17

Feuille de personnage
Nom: Créon
Âge:
Rang : Tyran du Désert

MessageSujet: Re: Pourquoi pleurer quand on peux se battre ~ Jangwa ~ UC    Sam 20 Sep - 22:03

D'accord Smile hâte de voir cette fiche terminée Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-lion-king-epic.forumactif.org
Mambo
~ Fondatrice et Administratrice du Forum
~ Fondatrice et Administratrice du Forum
avatar

Messages : 613
Date d'inscription : 03/04/2014
Age : 17

Feuille de personnage
Nom: Créon
Âge:
Rang : Tyran du Désert

MessageSujet: Re: Pourquoi pleurer quand on peux se battre ~ Jangwa ~ UC    Sam 4 Oct - 22:40

J'ai vu que tu avais avançait dans ta fiche l'a tu finis ? Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-lion-king-epic.forumactif.org
Ukuo
~ Membre
avatar

Messages : 720
Date d'inscription : 16/09/2014
Age : 18
Localisation : Lève la tête! A non j'y étais pas

Feuille de personnage
Nom: Jangwa
Âge:
Rang : Bras droit de l'empereur

MessageSujet: Re: Pourquoi pleurer quand on peux se battre ~ Jangwa ~ UC    Dim 5 Oct - 14:41

Non, pas encore, je vous préviendrait x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mambo
~ Fondatrice et Administratrice du Forum
~ Fondatrice et Administratrice du Forum
avatar

Messages : 613
Date d'inscription : 03/04/2014
Age : 17

Feuille de personnage
Nom: Créon
Âge:
Rang : Tyran du Désert

MessageSujet: Re: Pourquoi pleurer quand on peux se battre ~ Jangwa ~ UC    Dim 5 Oct - 19:43

Ok pas de soucis ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-lion-king-epic.forumactif.org
Ukuo
~ Membre
avatar

Messages : 720
Date d'inscription : 16/09/2014
Age : 18
Localisation : Lève la tête! A non j'y étais pas

Feuille de personnage
Nom: Jangwa
Âge:
Rang : Bras droit de l'empereur

MessageSujet: Re: Pourquoi pleurer quand on peux se battre ~ Jangwa ~ UC    Sam 11 Oct - 21:32

Voilà finish x)
bonne chance pour la lecture Very Happy (je sais suis sadique)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mambo
~ Fondatrice et Administratrice du Forum
~ Fondatrice et Administratrice du Forum
avatar

Messages : 613
Date d'inscription : 03/04/2014
Age : 17

Feuille de personnage
Nom: Créon
Âge:
Rang : Tyran du Désert

MessageSujet: Re: Pourquoi pleurer quand on peux se battre ~ Jangwa ~ UC    Dim 12 Oct - 21:11

Waw quelle longue histoire qui me montre absolument que tu as compris l'histoire de Curseland et je dirai même que tu te l'ai adopté et c'est très bien ^^

Donc bien sur je te valide Wink je te souhaite bonne continuation et j'espère RP avec toi dès que le temps me le permettra
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-lion-king-epic.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pourquoi pleurer quand on peux se battre ~ Jangwa ~ UC    

Revenir en haut Aller en bas
 
Pourquoi pleurer quand on peux se battre ~ Jangwa ~ UC
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pourquoi pleurer?
» Enfant, pourquoi pleurer ? Guy de Maupassant
» QUAND LE PASSE RESURGIT ^
» pourquoi crier quand ont a peur ? ca donne quoi ?
» J'ai écrit à télétoon !! XD !!!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King Epic :: Bienvenue sur la Terre des Lions ! :: Gestion des personnages :: Fiche de votre personnage :: Fiches Validées :: Curselanders Validés-
Sauter vers: