The Lion King Epic
Tiens, tiens, tiens... Des visiteurs...

Des visiteurs ! Mais pourquoi ne m'ont-ils pas prévenus !
Et bien... commençons par le commencement !

BIENVENUE sur la Terre des Lions, nous voici sous le règne du grand roi Mohatu ! La vie dans la savane n'est pas si facile, je préfère vous prévenir de suite, mais pas d'inquiétude, vous allez vite vous y faire et trouver votre petit coin de paradis dans l'immensité de la savane !

Venez rejoindre l'un des clans et jouer à des RPG fabuleux dans la savane africaine dirigée par les puissants lions !

Mais le danger rôde... alors prenez garde...


Mohatu, descendant du premier roi de la Terre des Lions, vient reprendre sa place sur ce territoire qu'il n'a jamais connu et qui avait été laissé à l'abandon.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Est-ce donc moi le problème dans cette histoire? Ne suis-je donc qu'un grain de sable dans la machine? La vie m'a tout pris, et à présent, elle me repousse comme un vulgaire déchet... [SOLO]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ukuo
~ Membre
avatar

Messages : 720
Date d'inscription : 16/09/2014
Age : 19
Localisation : Lève la tête! A non j'y étais pas

Feuille de personnage
Nom: Jangwa
Âge:
Rang : Bras droit de l'empereur

MessageSujet: Est-ce donc moi le problème dans cette histoire? Ne suis-je donc qu'un grain de sable dans la machine? La vie m'a tout pris, et à présent, elle me repousse comme un vulgaire déchet... [SOLO]    Sam 16 Mai - 10:56

[HRP: Je suis encore Jangwa dans ce RP]


Chacun de ses muscles la mettait au supplice. Elle ne pouvait rien faire sans que la douleur immobilise le membre qui avait osé bouger de quelques centimètres et s'étende dans tout son corps, ankylosant la femelle toute entière et lui infligeait une souffrance tel qu'elle voudrait hurler de toutes ses forces. Pour ne pas crier et briser toute sa dignité, elle devait alors enfoncer ses griffes de toutes ses forces dans la sol sablonneux, effort qui lui coûtait un nouvel éclair de douleur. Jamais elle ne s'était sentit aussi mal, même pendant les pires colères de son père, pendant qu'il la rouait de coup jusqu'au sang. Ce qu'elle subissait actuellement, c’était pire, bien pire, pour la simple et bonne raison que ce n'était pas un coup. C'était une maladie. Quand on la frappait avec des griffes et des crocs, elle pouvait se défendre, riposter, parer,  éviter, et le mal quel qu'il soit finissait toujours par s'estomper. C'était des blessures réelles, qu'elle pouvait comprendre. Mais là, elle ne sortait pas d'une bataille, d'un combat ou d'une chasse rude. Non, elle souffrait d'une maladie, chose qu'elle ne pouvait comprendre ou combattre. S'était comme un serpent, un venin, qui rentrait en elle subtilement et brisait toutes ses défenses internes une à une, lentement mais surement. Elle ne pouvait rien y faire, et c'était ce qui lui faisait le plus mal. Elle était une femelle d'action, qui ne pouvait supporter de rester là sans rien faire. Quand il y avait un problème, elle y réfléchissait, prenait des lions avec elle et allait le traiter. Mais cette chose qui la rongeait et qui la tuait petit à petit, elle ne pouvait pas l'arrêter. Elle ne connaissait pas les maladies, et savaient encore moins les éliminer. Et même si elle connaissait quelqu'un qui pourrait l'aider - ce qui n'était pas le cas - elle avait déjà vu ce genre de chose prendre les siens. Manueke, par exemple, avait souffert des mêmes symptômes et en était mort après des mois de souffrance et de recherche d'un remède. Toute la savane avait chercher quelque chose susceptible de soigner le grand empereur du désert, sans succès. Pour elle, personne ne lèverais le coussinet, maintenant qu'elle n'était qu'une lionne sans importance. Elle en mourrais, de ça, et personne ne dira rien. Ça fera un peu de bruit, au début, que celle qui avait été bras droit et impératrice décède, puis quelque chose d'autre surviendrait et on en parlerait plus. Personne ne la pleurerait - Mchanga n'aimait pas la femelle, qui le lui rendait bien - et tout reprendrais, sans plus. On enterrerais son corps dans un coin du désert, à côté de celui de Créon, son compagnon qu'elle n'avait jamais aimé, et on l'oublierais peu à peu. C'était la triste vérité.

La lionne tenta de bouger, mais de nouveau, la douleur la paralysait. Elle n'arrivait même pas à sortir du coin où elle dormait, au fond de la hutte familiale. Autrefois, elle, Créon, Ahadi et Mchanga se partageait l'espace ensemble. A présent, tout avait changé. Un peu après avoir succéder à son frère en temps qu'empereur, Créon était mort à son tour. Ahadi, en temps que fils, aurait du lui succéder, mais ne supportant plus la pression, il était partit à Prindeland en abandonnant sa famille et son Clan à leur sort. Depuis, Kavu et Upweke régnait ensemble. La femelle grinça à cette idée. Quand il s'était avéré que seul un des deux pouvait avoir le trône, l'ex-impératrice avait eu peur que l'un des deux jalouse l’autre, et que l'affaire se règle avec les griffes UC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Est-ce donc moi le problème dans cette histoire? Ne suis-je donc qu'un grain de sable dans la machine? La vie m'a tout pris, et à présent, elle me repousse comme un vulgaire déchet... [SOLO]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [A lire] Les nouvelles règles applicables dans cette section
» [Baricco, Alessandro] Cette histoire-là
» les poisons dans l'histoire
» Un peu de couleur dans cette grisaille !!!
» Qui es-tu ? Ne m'entraine pas dans cette histoire [PV Ace]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King Epic :: La Terre des Lions (Zone à RP) :: Le Grand Désert :: L'Oasis-
Sauter vers: