The Lion King Epic
Tiens, tiens, tiens... Des visiteurs...

Des visiteurs ! Mais pourquoi ne m'ont-ils pas prévenus !
Et bien... commençons par le commencement !

BIENVENUE sur la Terre des Lions, nous voici sous le règne du grand roi Mohatu ! La vie dans la savane n'est pas si facile, je préfère vous prévenir de suite, mais pas d'inquiétude, vous allez vite vous y faire et trouver votre petit coin de paradis dans l'immensité de la savane !

Venez rejoindre l'un des clans et jouer à des RPG fabuleux dans la savane africaine dirigée par les puissants lions !

Mais le danger rôde... alors prenez garde...


Mohatu, descendant du premier roi de la Terre des Lions, vient reprendre sa place sur ce territoire qu'il n'a jamais connu et qui avait été laissé à l'abandon.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tristesse nostalgique ~ Eau scintillante sous le soleil ~ Regrets [LIBRE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ukuo
~ Membre
avatar

Messages : 720
Date d'inscription : 16/09/2014
Age : 18
Localisation : Lève la tête! A non j'y étais pas

Feuille de personnage
Nom: Jangwa
Âge:
Rang : Bras droit de l'empereur

MessageSujet: Tristesse nostalgique ~ Eau scintillante sous le soleil ~ Regrets [LIBRE]   Jeu 23 Oct - 14:13


Tristesse nostalgique ~ Eau scintillante sous le soleil ~ Regrets





LIBRE

Le soleil de l'après-midi tapait fort sur les Curselanders. Jangwa bailla et se coucha sur un rocher pour se reposer, quand l'ombre de l'ennemi vient se former sur elle. Il dressa la patte. Il frappa.
Griffe scintillante sous le soleil
Sang qui coule doucement
Douleur

Le sang zébrait son visage. Des gouttes rouges foncées tachèrent la roche grise. La femelle poussa un énorme hurlement de douleur, mais personne ne l'entendit. L'ennemi le savait. Il avait tout prévu. Il avait lui même proposé cette chasse, avant de prétexter un mal à la patte pour ne pas y aller. Il se pencha. Et prononça la parole fatidique. Il assura à jamais sa domination. Calme, il s'en alla, laissant la femelle blessée allongé sur le sable.

Le soleil matinal venait à peine de chasser la froideur nocturne. Jangwa sortit de sa hutte. Et elle va l'ennemi. Il s'approchait lentement, à pas feutré. Avec lui, un mâle. L'ennemi prononça la deuxième parole. Le deuxième phrase qui allait tuer ce qu'elle était.
Tristesse de celle qui n'aime pas
Douleur de ne pas avoir le choix
Larme

Il la regardait. Elle baissa les yeux. Il s'approcha, le regard menaçant. Elle accepta. Elle se détruit. Et plus jamais elle ne réussira à aimer. Plus jamais

Cette fois, on était au milieu du matin. Jangwa entra dans la hutte. Elle ne savait pas ce qu'elle y trouverait. Et cette fois, l'ennemi y était pour rien. Cette fois... elle vit. Elle hurla
Corps à peine froid
Sang scintillant sous le soleil
Cri

Elle eut le tournis. Elle appela. Du monde rentrait, ils posaient des questions. Elle n'avait pas de réponses. Enfin, si, elle en avait trois.
L'impératrice est morte.
L'impératrice à été assassiné.
Et l'ennemi n'y était pour rien.

~~~~~

Jangwa se réveilla en sursaut, le visage couvert de sueur. Elle cligna des yeux. Elle était là où elle s'était endormis le jour d'avant, dans sa tanière confortable qu'elle partageait avec Créon et Ahadi. La femelle se leva, les pattes tremblantes, et se traina jusqu'à la petite flaque d'eau alimenté par une petite source souterraine, et elle lapa l'eau, avant de froncer les narines. Elle n'était pas très bonne. Mais ça valait mieux que rien.
Elle se releva, cette fois si plus fermement, mais ses souvenirs la hantait toujours. Il lui arrivait rarement de faire des cauchemars de ce genre, mais quand ça arrivait, et bien... faut faire avec. Elle frissonna une dernière fois. Le plus surprenant était ces mots qui résonnaient en elle, en formant une sorte de poésie. ils arrivaient souvent dans ses rêves, et à force elle a finit par  inventer ce genre de suite. C'était des mots assez étrange.
Oui, bien étrange.
Jangwa décida de sortir

~~~~~

Dehors, il faisait encore un peu frais, mais ce n'était qu'une question de temps avant que la chaleur de Curseland ne viennent envahir les lions. La femelle redressa la tête et en quelque coup de langues effaça toutes traces de sa nuit... agitée avant de commencer à marcher, le pas souple et noble. C'était sa démarche quand elle voulait qu'on la laisse en paix, une démarche officielle, inquiétante. Et personne n'osait jamais la déranger. Pfff... Tous des peureux. elle fut ensuite prise d'une grande soif, et décida de se rendre à l'étang de Prindeland. Mohatu acceptait que les Cruselanders viennent sur ses terres, et elle ne s'en privait pas. Tout ce sable pouvait être lassant. Devant elle, les lions s'écartaient, et certains s’approchaient doucement pour lui parler de leur petits problèmes. Jangwa détestaient ces fauves qui pensaient que l'empereur en avait quelque chose à faire du faites qu'ils avaient un rhume ou alors que leur femelle était enceinte et qu'il fallait fêter cela. Même dans la famille impériale, les fêtes ces "heureux" évènements ne dépassaient pas le cadre familiale, même si bien sûr tout le monde le savait... Le peuple s'intéresse beaucoup à la famille impériale.
Bref, elle les envoya balader et continua son bonhomme du chemin jusqu'à Prindeland, où elle troqua sa démarche fière contre un trot rapide. Bientôt, elle fut en mesure d’apercevoir le rocher de la fierté et ses alentour verdoyant... enfin verdoyant pour la savane. Elle se dirigea vers l'étang.

~~~~~

Au bout d'une ou deux minutes, elle aperçut la surface lice du point d'eau. Jangwa s'y approcha à pas lent, avant de s'allonger à son bord. Penchée sur l'eau, elle perçut son reflet. Elle était belle et forte. Pourtant, au fon d'elle, elle savait son cœur aussi dur que la pierre la plus solide. pourtant, à la voir, on la croirais normal... La femelle observait son visage attentivement quand un nuage masqua le soleil. Aussitôt, son reflet disparut, pendant un court instant certes, mais un instant tout de même. La lionne secoua la tête. Ce n'était qu'une illusion. Tout ce que les yeux voit n'est qu'illusions. Et les mots résonnèrent dans sa tête
Apparence qui trompe les yeux
Âme qui se cache du regard de l'autre
Illusion

La lionne releva la tête, et dit en un soupir:
-Comment mon reflet peut il être doux alors que mon âme est si dure?
C'est alors qu'une vague odeur de lion parvient à ses narines. Jangwa se leva, inquiète, et regarda autour d'elle. Si quelqu'un l'avait entendu...
Si quelqu'un la voyait douter...


© A-Lice | Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hazina
~ Membre
avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 13/04/2014
Age : 15
Localisation : Quelque part au Canada

Feuille de personnage
Nom: Hazina
Âge:
Rang : Simple membre

MessageSujet: Re: Tristesse nostalgique ~ Eau scintillante sous le soleil ~ Regrets [LIBRE]   Ven 10 Avr - 2:08

Une belle matinée s'annonce. La belle et jeune lionne brune sort le bout du nez dehors. Puis, s'ensuit tout son corps. Le ciel est encore tout rose. Une légère brise passe au dessus des terres du royaume de la paix. Royaume des lions que l'ont appelle Prideland. Il y a, également, encore de la rosée sur les petites touffes d'herbes. Les oiseaux gazouillent joyeusement, en voletant par-ci et par là. Tous semblent heureux, tout se déroule dans l'harmonie et la paix. C'est le comble du bonheur pour la féline. La lionne hume la bonne air pure.

Les troupeaux s'activent, les lions s'enquiers de leurs tâches. Les lionnes commencent à chasser et peu à peu tous semblent s'éveiller tout doucement, commencer à s'activer. Même les insectes, touts petits, s'activent eux aussi, de leur côté. La lionne, quant à elle, se met elle aussi au travail. Se devant de chasser, pour nourrir des bouches, mais également la sienne elle aperçoit non loin de là, des troupeaux de zèbres. Elle aime la chair tendre que procure ceux-ci. Elle respectes toutes proies. Elle ne tue pas pour le plaisir, seulement pour se défendre ou même que pour se nourrir. S'approchant à pas de velours du grand troupeau, elle se tapis dans les hautes herbes et attend le moment propice. Un jeune zèbre s'écarte du troupeau. Un bébé. Sans surveillance, c'était le bon moment. Avançant tout doucement dans les hautes herbes, sont ventre embrassant le sol et la poussière, elle ne quitte pas une seule seconde sa proie des yeux. Lorsque le jeune sent enfin son odeur, la lionne sort d'un seul coup des broussailles en crachant, crocs dévoilés, griffes sorties. Le bébé s'enfuit mais la lionne le poursuit, lui courant ainsi après. Rendu assez près du petit, elle lui saute sur l'arrière train, en plantant ses griffes dans sa croupe, le forçant ainsi a ralentir sa course. Poussant des cris d'à l'aide, des plaintes qui ressemblaient aux hennissements le jeune tombe à la renverse, en distribuant des coups de sabots un peu partout. Hazina poussa un feulement aigu, à cause d'un coup de sabot aux hanches. Mais elle ne s'avoua pas vaincue. Elle maintient sa proie avec ses griffes l'empêchant ainsi de se relever et l'achève en lui coupant la jugulaire. Le zèbre rend alors son dernier soupir.

Elle le traîne alors, jusqu'à un coin sombre, à l'abris du soleil et tranquille. Se léchant les babines avant et se nettoyant, elle entame son premier repas de la journée. Quelques minutes après, elle le termine en laissant seulement ce qui est mauvais et les os aux vautours et hyènes. Elle se nettoie après, la bouche pleine de sang.

____________________________


L'après-midi début alors et la lionne entame une promenade pour digérer. Cependant, en chemin, à l'étang, elle vit une lionne, au pelage orange/jaune clair, ayant un air triste et inquiet. Affichant un doux sourire rassurant elle s'approche de celle-ci.

- Excuse moi mais... Est-ce que tout va bien ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Tristesse nostalgique ~ Eau scintillante sous le soleil ~ Regrets [LIBRE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Panorama du vieux port de Marseille sous le soleil
» Versailles sous le soleil
» Sous le soleil de Camargue
» Shan-Ze un joli anniversaire sous le soleil
» MORTS SOUS LE SOLEIL de Lou Harper [M/M]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King Epic :: La Terre des Lions (Zone à RP) :: Prideland :: L'étang-
Sauter vers: